Beltaine

Beltaine

Beltaine (Beltan, Bealtaine ou Beilteine) est chronologiquement la troisième des quatre grandes fêtes religieuses de l’année celtique. Elle est le pendant de Samain et marque le début de la saison estivale et a lieu le 1er mai (giamonios, selon le calendrier de Coligny). C’est le passage de la saison sombre à la saison claire.

C’est une fête signifiant « feu de Bel ». Bel ou Bélénos représentant le soleil. Cette fête est donc la fête du feu, de la lumière solaire, de l’énergie radiante, de la victoire définitive de la lumière solaire sur les ténèbres de l’hiver. C’est le début de la période lumineuse qui ira jusqu’à Samain. Le feu de Bel à Beltaine est le pendant de la lumière de Lug à Samain.

Dans la mythologie celtique, Beltaine est le jour où les dieux prirent pied sur le sol d’Irlande et brûlèrent leurs vaisseaux pour ne pas être tentés de revenir en arrière. Beltaine marque ainsi l’engagement définitif, irréversible, et par là, la confiance dans l’avenir et dans la destinée. Les druides allumaient des feux et prononçaient des incantations magiques pendant que l’on faisait passer le bétail entre ces feux, afin de le protéger des épidémies. Cette purification par le feu succède à la purification par l’eau d’Imbolc. Ce besoin de purification se retrouve de façon inconsciente dans le « nettoyage de Printemps » que l’on effectue chez soi : on ressent le besoin de nettoyer et de purifier son intérieur en ouvrant toutes grandes les fenêtres pour laisser entrer le soleil dans la maison. Aujourd’hui, on allume également pour Beltaine deux feux entre lesquels passent tous les participants.

C’est la saison des amours, l’appel à l’union et à la reproduction pour la survie et l’épanouissement des espèces. La fusion des polarités qui se réalise dans la nature à cette période peut nous aider à accorder les aspects féminin et masculin de notre nature. Dans les rituels, l’union de ces deux aspects est illustrée par la Reine de Mai et le Seigneur de la Lande. Dans les siècles passés, cette frénésie de la célébration de l’énergie vitale donnait lieu, parmi les jeunes gens, à des rites champêtres et à des jeux propres à leur âge… Sous prétexte de cueillir l’aubépine, on les envoyait dans les bois et les prés où ils passaient la nuit en jeux amoureux. On appelait ça « Faire le Mai ». Il y avait également des rites de passage à l’âge adulte pour les adolescents. Les Chrétiens jugeant ces pratiques scandaleuses tentèrent de les éradiquer en faisant du mois de Mai le mois de Marie, obligeant ainsi à remplacer un hymne à la Vie par une célébration de la virginité et de la chasteté…

On plantait également à Beltaine un arbre à feuille caduque (hêtre?) qu’on appelait Arbre de Mai. Il était couronné d’une roue qui symbolisait le cercle de l’année et qui était ornée de rubans et d’objets… On dansait autour pour célébrer le retour définitif de la nature et la fertilité de la terre. L’arbre de Mai planté à Beltaine, sera plus tard brûlé au solstice d’été dans le feu de la Saint-Jean. L’arbre de Mai a son pendant dans le sapin qu’on plante au solstice d’hiver, et qui symbolise par la permanence de son feuillage la pérennité de la vie à travers l’hiver. Il est associé à la Jeunesse, à la période de 14 à 21 ans. C’est le temps des amoureux.

C’est aussi à cette époque que les artisans fabriquaient des petites statuettes protectrices (talisman-totems) représentant des déesses de fécondité et/ou des animaux.

Il est à noter que cette activité se retrouve à peu près partout sur la Planète, pas seulement chez les Celtes.

Le talisman était alors « activé » par le druide ou le shaman lors de cérémonies privées.

Lors de la nuit du premier mai, le peuple évitait les lieux « fréquentés » par les fées et autres créatures du Petit Peuple parce que le voile entre leur monde et le nôtre est plus fin lors de la nuit de Beltaine, ils sortent de leur sommeil ou inactivité de l’hiver. C’est pour ça que le mois de mai est aussi appelé le mois des Elfes.

Le mois de mai est propice pour démarrer vos projets (En mai, fais ce qu’il te plait !), essayer de nouvelles choses, découvrir de nouveaux lieux etc. Si vous souhaitez changer d’activité, logement, entourage, habitudes : c’est le moment pour faire le nettoyage et pour faire de l’espace pour inviter de nouvelles choses dans votre vie. Vous profiterez de l’énergie de ce mois-ci dans toutes vos démarches. Le mois de mai c’est un mois magique, le mois de l’émerveillement.

Joyeuse Célébration !

 Amour et Harmonie pour vous Toutes et Tous !

Source: College Nemet Amahttp://calendrier.celtique.free.fr, Wikipedia

By | 2017-04-26T13:44:14+00:00 26 avril 2017|Voyage|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire