CRÊPES VÉGANES (SANS OEUF, NI BEURRE, NI LAIT ANIMAL)

CRÊPES VÉGANES (SANS OEUF, NI BEURRE, NI LAIT ANIMAL)

Oser les crêpes véganes pour moi qui suis d’origine bretonne est un vrai défi. Je l’ai relevé hier. Ma femme souhaitait des crêpes et je voulais expérimenter depuis un bout de temps une recette de crêpes végétalienne. C’était l’occasion. On avait une semaine de retard sur la Chandeleur. En effet, ce 2 février nous, étions occupés à la célébration d’Imbolc. Je recommencerai pour Mardi Gras car le résultat était vraiment réussi. Elles étaient absolument délicieuses et aussi beaucoup moins grasses.

Vous connaissez peut-être mon goût de remonter à la source de chaque chose. Et bien, sachez qu’à l’origine, les crêpes ne comportaient ni œufs ni lait ni beurre, car ces ingrédients étaient souvent beaucoup trop rares et coûteux pour pouvoir en glisser partout. Les galettes traditionnelles étaient composées de blé noir (sarrasin), de sel et d’eau – un point, c’est tout.

Quel est le secret pour des crêpes inratables (conseil: antigonexxi.com) :

  • De la fécule: pour donner le liant et la légèreté des œufs. On choisit de la fécule de maïs, de pomme de terre, de riz ou de l’arrow-root, peu importe !
  • Des matières grasses: pour des crêpes bien moelleuses. Des huiles végétales (olive, pépin de raisin, tournesol désodorisé ou noisette) ou, mieux, des purées d’oléagineux, qui donnent plus de liant aux crêpes (purée de cajou, d’amande, de noisette…).
  • Des protéines: pour des crêpes qui se tiennent. Le mieux est le lait de soja, mais vous pouvez aussi opter pour des laits d’oléagineux (amande, noisette…), pour un résultat très moelleux.
  • De la patience: la première crêpe est toujours ratée… parce que vous avez voulu la retourner trop vite, parce que la poêle n’était pas assez chaude, parce que vous êtes de gros gourmands impatients, alors du calme ! Prenez un journal, écoutez la radio, bavardez avec votre chat… et entreposez les crêpes une à une sur une assiette et sous un torchon humide pour les garder au chaud et éviter qu’elles ne sèchent.
  • Du repos: une pâte à crêpe, ça se laisse reposer au minimum 1/2 heure, pour des crêpes sans grumeaux qui se tiennent bien à la cuisson, alors allez lire un blog pendant ce temps… tiens, le mien, par exemple ! N’hésitez pas à allonger un peu la pâte si elle a beaucoup épaissi après repos.
  • Une bonne poêle: si vous utilisez de l’inox, de la céramique ou de la fonte, huilez bien votre poêle, faute de quoi, vos crêpes se déchireront ! Ne faites pas vos petits timides, un peu d’huile de coco et vos crêpes seront indestructibles !

Allez, trêve de blabla… on va faire sauter tout ça !

CRÊPES VÉGÉTALIENNES DE BASE

Pour 12 crêpes salées ou sucrées – taille moyenne

Ingrédients:

  • 300 g de farine de blé ou d’épeautre (blanche, bise, complète…) pour les crêpes sucrées ou blé noir (sarrasin) pour les galettes – option sans gluten, voir plus bas*
  • 75 g de fécule (maïs, pdt, riz, arrow-root…)
  • 3 CàS d’huile végétale neutre (tournesol, pépins de raisin) ou de purée d’oléagineux*
  • 2 càc (10 g) de sucre si crêpes sucrées
  • 800 ml de lait végétal
  • 2 pincées de sel
    (opt.) Une pointe de couteau de vanille *

* Pour des crêpes sans gluten, opter pour un mélange « maison » de farine de châtaigne et farine de riz blanc (170 g de farine de riz pour 80 g de farine de châtaigne). Sachant que la farine de châtaigne aime l’eau, il sera peut-être nécessaire de rajouter un peu plus d’eau (ou de lait végétal) pour des crêpes plus légères. Vous pouvez également utiliser de la farine de soja ou de pois chiches en complément d’une farine de riz (170 g de farine de riz complet, pour 80 g de farine de soja ou de pois chiches), pour des crêpes plus souples.

Pour un goût neutre, utilisez de la purée de cajou ou d’amande blanche. Sinon, faites-vous plaisir avec de la purée d’amande complète ou de noisette !

À remplacer par de l’eau de fleur d’oranger, des zestes d’orange, de la cannelle…

Préparation:

  • Mélangez la/les farine(s), la fécule, le sucre, le sel et la vanille dans un grand bol.
  • Ajoutez la purée d’oléagineux ou l’huile.
  • Versez le lait végétal petit à petit en mélangeant bien à l’aide d’un fouet. Quand la pâte devient élastique et homogène, versez le lait plus rapidement et mélangez jusqu’à obtenir une pâte à crêpe bien lisse. La pâte à crêpe de base est assez liquide, tandis que la version sans gluten doit être plus épaisse (sinon, la crêpe se délitera à la cuisson).
  • Laissez reposer au minimum 1/2 h.
  • Faites chauffer une poêle à feu vif, déposez une noisette d’huile de coco (ou autre huile pour cuisson), et versez le contenu d’une louche en tournant bien la poêle pour que celle-ci soit entièrement recouverte de pâte. Quand des petites bulles se forment à la surface, retournez la crêpe à l’aide d’une spatule. Baissez le feu à moyen-vif pour les crêpes suivantes. Entreposez les crêpes, garnissez-les et… régalez-vous !

Voir reportage télé – Les crêpes végétaliennes gagnantes.

By | 2016-12-26T00:41:12+00:00 9 février 2015|Recettes, Santé|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire