La danse envoûtante des derviches

La danse envoûtante des derviches

Depuis que j’ai participé à une retraite Sufi et que j’ai pu ressentir l’énergie d’amour et de douceur partagés dans cette tradition spirituelle, j’avais envie de voir un vrai rituel des derviches tourneurs.

Récemment, mes expectations ont été pleinement remplies pendant un rituel de Sema et de la dance de derviches dans une salle de Sema qui date du 15e siècle, au plein cœur d’Istanbul.

La dance envoûtante du derviche fait intégralement partie du rituel de Sema. Le mot Sema peut être traduit par « entendre » ou « voir ». La cérémonie spirituelle a donc littéralement comme intention d’ouvrir les derviches et les spectateurs à une autre façon de percevoir la réalité.

La cérémonie de Sema est constituée de plusieurs aspects, comme la danse, des prières, poèmes et la musique, des activités qui représentent le raffinement esthétique et l’amour. La cérémonie entière représente le voyage mystique de l’ascension de l’esprit humain, le retour à la vérité, dans l’amour et la dissolution de l’ego en divinité.

Les derviches sont préparés pour se mettre en mouvement, grâce à la présence de la musique et la prière. Ils commencent à se mettre doucement en mouvement en plaçant leur énergie dans différents endroits de l’espace sacré en forme de cercle.

Ce cercle est divisé en 2 par une ligne qui représente la voie la plus directe vers l’unité et la vérité et les derviches ne peuvent pas marcher sur cette ligne. La partie droite du cercle représente le monde matériel visible, qui est en mouvement ascensionnel vers le haut et la moitié gauche représente le monde spirituel invisible, qui est mouvement descendant depuis la source.

Cette phase préparatoire est importante pour les spectateurs aussi, il leur offre l’opportunité de rentrer dans leur espace de calme intérieur. Nous avons senti toute la salle et la commotion autour de nous se calmer graduellement, comme par magie. L’énergie dans la pièce monte ainsi graduellement et trouve son point de culmination quand les derviches commencent à tourner.

Leur dance donne une vision du cosmos. Le mouvement de l’univers est en forme de spirale et ce mouvement est traduit dans chaque particule de l’univers. Les danseurs font écho à ce mouvement, en rejoignant ce flux de la vie. Tout comme la rotation des planètes autour de leur axe, le danseur de Sema tourne autour de son centre, ce centre qui représente la source de tout. Il quitte ainsi sa dimension purement matérielle et se rapproche du divin. Le derviche arrive ainsi à servir l’humanité avec plus d’amour et de présence.

Le chapeau du danseur représente sa pierre tombale, sa cape noire représente sa tombe et sa robe blanche son drap mortuaire, désignant ainsi que le tourneur passe dans un état d’être qui va au-delà de la mort, au-delà de l’incarnation.
Pendant qu’il tourne, ses bras sont ouverts, il s’abandonne sans peur. La main droite en prière dirigée vers le ciel et la main gauche tournée vers la terre, symbolisant son état de récepteur/transmetteur et sa connexion du haut et du bas.

Nous étions complètement sous la magie du rituel et comme la plupart des autres personnes dans la salle, envoûtés par la danse élégante des derviches. On peut même visuellement percevoir l’énergie qui monte dans la pièce quand les derviches se mettent à tourner.
J’ai compris que l’observation avec concentration peut provoquer un état hypnotique et que la personne qui se connecte à sa propre source rejoint les derviches dans leur mouvement d’ascension avec l’esprit. C’est déjà un privilège de pouvoir assister à ce moment hautement intime des derviches, mais la vraie beauté du rituel réside pour moi dans le fait que tout le monde dans cet endroit a reçu cette même énergie, indépendamment de leur intention ou état de conscience. C’était un moment de grâce, un moment de mise à disposition de la magie pour chacun.

Vous pouvez assister à une cérémonie Sema tous les dimanches à Galata lounge à Istanbul.

By | 2016-11-22T22:32:16+00:00 17 mars 2016|Moyen Orient, Voyage|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire