C’est une question qui m’a occupé avant de me lancer dans la transmission et dans l’organisation de stages et ateliers. J’avais envie de partager mon vécu, de faire en sorte que mes expériences puissent servir à d’autres personnes, tout en stimulant les gens à écouter leur propre voix intérieure et en les responsabilisant. Sans cela, la transmission n’aurait pas de sens pour moi et deviendra encore un frein à la libération des gens.

Pour moi, clairement, il y a moyen de transmettre une info et de rester à sa juste place, je vous partage mes astuces:

L’article dont je vous parle dans la vidéo: La mort du guru