14355044_612417352253522_1576774345791580759_nPour beaucoup de gens le mois de septembre s’avère un mois difficile, ce qui est logique, c’est un mois 9 dans une année 9: une double dose de nettoyages. Non seulement ça, mais l’effet purificateur de ce mois-ci est renforcé par l’équinoxe d’automne, aussi appelé la fête de Mabon dans la tradition druidique, qui est toujours dans le signe des nettoyages de liens en plus de la fête de Michael, qui favorise des coupures avec tout ce qui est malsain pour nous, qui fait sortir nos ombres pour que nous pouvons y faire face et qui nous pousse à prendre des décisions radicales pour préserver et faire sortir notre lumière intérieure.

Ce mois de septembre nous interroge surtout sur nos attaches. C’est un mois qui nous teste: est-ce que nous sommes capables de lâcher? Est-ce que nous sommes capables de nous détacher de nos possessions, de nos activités, de nos amis, de notre couple, de nos habitudes, de nos croyances? Détacher ne veut pas nécessairement dire nous en défaire, mais veut dire lâcher l’importance des choses, lâcher la dépendance que nous avons envers certaines personnes, certaines situations, certaines idées. Ce mois nous interroge sur notre état de liberté, surtout à propos de nos relations avec d’autres personnes et nos croyances. Est-ce que les relations que nous avons avec d’autres personnes sont équilibrées ou est-ce qu’il y a des besoins de notre part? Est-ce que vous arrivez à être bien avec vous-même, à être bien seul? Si la réponse est non, demandez-vous pourquoi. Prenez conscience que vos relations avec d’autres personnes ne seront jamais entièrement équilibrées tant que ce n’est pas le cas.

Tout ce qui arrive dans votre vie arrive pour une raison et même si vous n’êtes pas toujours responsable de tous les événements qui ont lieu dans votre vie, vous êtes maître de la façon dont vous réagissez face à ces événements, de l’impact que ces événements ont sur vous. Y a-t-il des situations récurrentes dans votre vie, des scénarios similaires qui se reproduisent? Qu’est-ce que vous avez à comprendre? Quelle est la leçon que vous pouvez en retirer?

Est-ce que vous êtes capable de lâcher l’importance du passé ou est-ce qu’un événement de votre passé pourrit toujours votre quotidien? Est-ce qu’un événement désagréable qui a eu lieu ce matin gâche toute votre journée? Est-ce que vous êtes capables de regarder au-delà de la forme apparente de quelque chose qui vous paraît « mauvais » et est-ce que vous êtes capables de voir le cadeau qui se cache en dessous? Par exemple: Vous venez d’être licencié. Ça vous fait mal, ça blesse votre ego et vous met en colère, mais est-ce que ce travail vous correspondait entièrement, est-ce qu’il vous rendait heureux? Ou, est-ce que vous venez de regagner votre liberté?

14292252_612418818920042_6343460229907970810_nLa vie nous apprend que tout est tout le temps en mouvement, tout bouge constamment. Ce qui était vrai hier ne l’est peut-être plus aujourd’hui et changera encore demain. Ne vous accrochez pas, pas à des personnes, ni à des situations, des objets ou croyances. Soyez fluide comme l’eau, libre comme l’air, car vous l’êtes vraiment, il n’y a que dans votre tête que vous pouvez ne pas l’être.
Quelque part ce mois de septembre est la répétition générale pour toutes les années qui vont suivre, pour ce que le monde va expérimenter à plus grande échelle. Est-ce que ça veut dire que je vais vivre les prochaines années avec la même intensité, que je vais revivre les mêmes «tourments»? Pas nécessairement, tout ce que vous avez lâché ne reviendra plus, ou avec une intensité beaucoup moins importante. Tout ce que vous lâchez maintenant allégera votre parcours dans l’avenir.

Nous serons amenés à lâcher de plus en plus, c’est ça la grande leçon de notre ère. Est-ce que j’ai besoin de ma sortie « shopping » mensuelle, est-ce que j’ai besoin que cette personne me dise sans cesse qu’elle m’aime pour savoir que c’est vrai, est-ce que j’ai besoin de ce coup de téléphone hebdomadaire pour savoir que mon ami m’apprécie, est-ce que j’ai besoin d’être géographiquement proche de quelqu’un pour pouvoir l’aimer, est-ce que j’ai besoin de me projeter dans l’avenir, de me fixer des objectifs pour être tranquille?
Nous sommes qu’au début, le monde va changer tellement drastiquement qu’on n’aura bientôt plus de repères du tout. Nous sommes en train de faire la transition d’un monde rigide à un monde fluide et donc toutes nos rigidités, intérieures et extérieures sont révélées pour qu’on puisse les transmuter et assouplir. Il faut qu’on apprenne à avoir nos repères à l’intérieur de nous et de ne plus les chercher à l’extérieur. Tout ce qui nous donne un sentiment de sécurité n’est qu’illusion, il n’y a absolument rien qui est sûr, rien qui ne changera jamais. Notre soi-disant zone de confort est trop souvent une zone de sécurité illusoire dans laquelle nous sommes hautement inconfortables si nous sommes honnêtes.

Comment nous synchroniser avec ce grand mouvement alors et faire en sorte que ça se passe au mieux pour nous, que nous vivons les choses le plus en douceur que possible ?

14390972_612420588919865_5178012770581052902_nCe qui est important, avant tout, c’est d’accepter le mouvement, ne pas s’accrocher à ce qu’on connaît déjà ou à ce qu’on croyait connaître de nous-mêmes ou de notre avenir. On a besoin de faire confiance à la vie et à nous-mêmes et accepter le fait que nous ne connaissons pas notre avenir. Nous pouvons nous opposer à ce mouvement de nettoyage, mais ça sera dommage, car nous ratons ainsi une merveilleuse opportunité de nous alléger. Quelque part, la vie nous demande de faire le saut, tous les jours à nouveau, de nous rapprocher de qui nous sommes sans avoir de garantis, sans savoir en avance comment ça va se passer. C’est toujours dans le mouvement qu’on aura les réponses et que l’étape suivante se dessine, ce n’est jamais en restant sur place.

Deuxièmement, nous avons besoin de voir la beauté en toute chose, de voir l’humour de la vie, la beauté cachée en chaque personne et chaque endroit. Certainement, il y a des choses qui se passent dans le monde qu’on peut considérer comme « laid », mais c’est important de ne pas limiter notre vision à ça. Ce n’est qu’une couche de la réalité, c’est important de savoir que ces choses sont là, mais nous ne sommes pas censés nous focaliser là-dessus. Il y a également énormément de beauté dans le monde, beaucoup plus que de la laideur. Nous avons besoin de nous élever au-dessus de la merde et de garder un esprit positif. On ne nourrit pas notre corps d’aliments pourris, mais d’aliments en pleine santé et notre esprit a besoin d’être nourri d’aliments sains aussi : il a besoin de beauté et de joie pour rester en pleine santé.

Les gens négatifs auront de plus en plus de difficultés dans ce monde, car c’est facile de voir ce qu’il y a de négatif dans le monde et en se focalisant là-dessus ils vont de moins en moins être capables de s’élever au-dessus de cette négativité. C’est de plus en plus important de bien vous entourer, de personnes authentiques et de gens positifs.

L’énergie de l’archange fera en sorte de vous montrer toutes les situations malsaines dans votre vie, surtout au niveau relationnel. Si vous sentez que le moment est venu de couper certains liens malsains, l’énergie de l’archange fera en sorte que ça soit rapide et efficace. D’autres relations ont peut-être besoin d’apaisement, les conflits trouvent leur origine dans le déséquilibre qui se crée quand il y a trop d’attentes, trop d’attaches. Un peu de distance peut aider à laisser la relation respirer et à faire en sorte que les choses reviennent à leur juste place.

Dédramatisez : est-ce que ce qui vous arrive est vraiment tellement horrible ou est-ce que vous exagérer un petit peu? En lieu de tourner en rond dans votre tête, prenez de la distance et prenez de la hauteur. Qu’est-ce qui vous fait plaisir, qu’est-ce qui vous met en joie? Changez d’idées et amusez-vous, concentrez-vous sur la joie et vous verrez que des solutions vont commencer à apparaître. Prenez conscience que rien n’est vraiment insurmontable, qu’absolument tout, aussi des événements blessants ou perturbants, est de nature temporaire.
Je vous souhaite à tous beaucoup de calme et de sérénité en ce mois de septembre!

* Pour ceux qui le souhaitent nous organisons un rituel pour l’équinoxe d’automne, le rituel de Mabon, qui sera entièrement dans le thème de la purification des liens et qui facilitera le processus de lâcher ce que nous avons besoin de lâcher. Regardez dans les événements facebook pour plus d’infos.