Pas évident de transmettre des valeurs humanistes à un enfant sans le brusquer ni imposer ses idéaux. Une courte vidéo change la donne en exprimant simplement, à l’aide de dessins, les 4 grands accords toltèques de Miguel Ruiz, pour leur permettre d’appréhender le monde sereinement et en toute liberté.

Comment donc rendre accessibles aux enfants des valeurs qui les arment à la fois de tolérance, de patience et de courage pour affronter un avenir incertain ? Il existe bien des ouvrages alternatifs qui s’y risquent, comme ceux des éditions Chant d’Orties, mais rares sont les vidéos pédagogiques adaptées aux très jeunes. Une vidéo produite par Mélissa Monnier, étudiante à la haute école d’art et design de Genève (HEAD) vient en aide aux parents qui cherchent une introduction simplifiée à des valeurs libres et non-dogmatiques pour leur enfant.

Fruit de trois mois de travail dans le cadre d’un projet scolaire, cette animation intitulée « Chevalier des temps modernes » fut réalisée sur base du livre « La chevalerie relationnelle » de Miguel Ruiz (traduit de l’anglais par Olivier Clerc). Objectif : revisiter les accords toltèques pour rendre ses principes accessibles aux enfants dès 7 ans. « Cette vidéo à pour but de nous aider à établir des liens sociaux harmonieux, dans le respect de l’autre et aussi de soi-même» explique Mélissa sur Vimeo. À n’en pas douter, son projet d’une grande qualité ne laissera ni enfants ni adultes, indifférents…

1— Que ta parole soit impeccable.

Ce qui n’est pas impeccable : la manipulation, le mensonge, la critique, l’insulte…

Parler impeccablement signifie « dire ce que l’on pense sincèrement sans agresser personne. »

Avouons que cela demande un brin de pratique !

2— Quoiqu’il arrive, n’en fais pas une affaire personnelle

Cela consiste à ne pas se laisser dicter notre vie par notre égo. Tout ne tourne pas autour de nous et nous sommes rarement la cible des critiques ou des discussions.

Il y a donc deux manières de ne pas réagir de façon personnelle :

– facile : en cessant d’interpréter chaque évènement comme si nous en étions le centre.

– moins facile : en ne réagissant pas du tout.

Méditez cette citation :

« On ne voit pas les choses comme elles sont, mais comme on est. » Le Talmud

3— Ne fais pas de suppositions

Nous ne pouvons savoir pourquoi les gens font ce qu’ils font. D’ailleurs, ils ne le savent pas eux-mêmes la plupart du temps.

La vie n’est pas logique, ou disons qu’elle a sa propre logique qui échappe à l’homme. Alors, cessons de supputer, prenons du recul et tenons-nous-en aux faits. Nous libérerons de la place pour des pensées constructives.

4— Fais toujours de ton mieux

« Faisons sans jamais juger, car le jugement est une émanation directe de l’égo ».

Ainsi, agissons du mieux possible dans l’instant présent et lâchons prise. Ne prononcez plus : « si j’avais su… Les

De toute façon, la perfection n’est pas atteignable. Pourquoi stresser ?

Adoptons la notion « d’apprentissage permanent ». C’est libérateur.

En revanche, nous ne serons jamais aussi efficaces que lorsque nous nous fixerons un objectif AVANT d’agir. Ne l’oublions pas, nous nous dirigerons plus facilement là où nous porterons notre regard.

SOURCE: KALEIDOSCOPE