Pourquoi vous avez des acouphènes?

Pourquoi vous avez des acouphènes?

L’acouphène (du grec ancien : ακούω « entendre » et φωνή « voix ») est une sensation auditive non liée à un son, générée par une vibration d’origine extérieure à l’organisme et inaudible par l’entourage. Le son perçu peut ressembler à un bourdonnement, un sifflement ou même à un tintement ressenti dans le crâne ou dans l’oreille, d’un seul côté ou des deux. » – Wikipedia

De plus en plus souvent j’entends des gens dire qu’ils souffrent d’acouphènes : je vois de nombreux commentaires sur des blogs de bien-être et de santé, il y a des gens qui me posent des questions sur le sujet et j’ai plusieurs personnes dans mon entourage, moi-même incluse, qui ont (eu) des expériences avec des acouphènes. Souvent dans les commentaires des gens je vois qu’il y a une sorte de « panique » par rapport à la cause ou l’intensité des acouphènes. Souvent ces personnes ont déjà consulté plusieurs médecins spécialistes de l’audition, qui n’ont rien trouvé d’anormal. Ceci au grand désespoir de la personne souffrant des acouphènes, qui ressort de la consultation sans remède et sans espoir de pouvoir résoudre son « problème ». Si vous ne travaillez pas comme DJ ou si vous n’habitez ou ne travaillez pas dans un environnement qui peut nuire à votre audition, vous n’avez aucune raison « logique » pour tout d’un coup développer des acouphènes. Et avec tout d’un coup, je veux dire du jour au lendemain. C’est inattendu, et ce qui est inattendu et ce qu’on ne comprend pas nous fait peur.

Des acouphènes d’ordre spirituel ?

Il y a peut-être une autre cause pour vos acouphènes : votre éveil ou évolution spirituel. Tout dans notre univers est vibration et la terre et beaucoup d’êtres sur la terre vibrent avec des fréquences de plus en plus hautes. Des vibrations que ni la terre ni l’humanité n’ont atteintes depuis longtemps et auxquelles nous ne sommes plus habitués. L’oreille étant un organe particulièrement sensible aux vibrations (son=vibration), il peut avoir besoin d’un peu de temps d’adaptation pour pouvoir « entendre » ces nouvelles vibrations, ces nouveaux sons qu’il commence à capter. Pour ce que j’ai pu constater chez moi-même et dans mon entourage, il y a (au moins) 2 types de cas d’acouphènes d’ordre spirituel. En premier il y a les acouphènes qui se manifestent quand nous faisons un saut dans notre évolution d’être humain et en deuxième il y a les acouphènes liés à la libération de la glande pinéale.

LES ACOUPHÈNES LIÉS À UNE PÉRIODE D’ÉVOLUTION DANS NOTRE VIE

Ceci peut arriver de manière consciente ou inconsciente. Je précise : il y a des gens qui ont déjà une certaine conscience spirituelle et qui sont dans une période de grande transformation : ils reçoivent de nouvelles perceptions, ils apprennent et intègrent de nouvelles informations et ils commencent à évoluer beaucoup plus vite qu’avant, à avoir des compréhensions par rapport à ce qui se passe dans le monde beaucoup plus rapidement, etc. Ils font un bond quantique dans leur évolution en tant qu’être humain et ils commencent à avoir accès à des fréquences beaucoup plus hautes qu’auparavant, ce qui « perturbe » leur audition au début. Les acouphènes peuvent être relancés à chaque nouvelle « grande » évolution.
Et il y a aussi des personnes qui vivent un grand changement dans leur vie et qui sont en train de se rapprocher de leur essence, mais qui n’ont pas nécessairement une conscience spirituelle. Ce sont souvent des personnes qui sont en désaccord avec la société actuelle et qui décident d’implémenter des changements dans leur vie pour être mieux en accord avec leurs propres valeurs. Ils sont en train de changer leur vision du monde et ils évoluent vers une vie plus « authentique ». Le fait de s’aligner plus avec notre être profond nous rend aussi disponible pour capter des vibrations plus hautes, ce qui peut dans certains cas aussi provoquer des acouphènes.

La deuxième catégorie de personnes concerne des gens qui avaient une glande pinéale complètement calcifiée, qui s’est libérée brutalement lors d’un événement fort. La glande pinéale est un peu l’antenne radio du corps : si elle reste couverte d’une couche de calcaire, elle est inactive, si elle se libère d’un coup, vous commencez à capter plein de nouvelles choses qui peuvent provoquer une surcharge pour nos capacités auditives. C’est un peu comme utiliser une vieille radio et capter brusquement toutes les fréquences disponibles aujourd’hui, cela peut faire bizarre au début.
Il s’agit d’un événement qui est fort énergétiquement et qui peut prendre différentes formes. Par exemple : avez-vous participé à un rituel sacré au moment où vos acouphènes ont commencé à se manifester ? Avez-vous reçu des soins énergétiques puissants récemment ? Avez-vous été dans un lieu qui était très chargé en énergie (sources sacrées, pyramides, sites mégalithiques) pendant un certain temps? etc., etc., etc.
La première chose à faire pour vous est d’adapter votre nourriture pour faciliter la libération de la glande pinéale et d’exclure le fluor de vos habitudes alimentaires et hygiéniques.

COMMENT SE DÉBARRASSER DE SES ACOUPHÈNES?

Justement, on ne s’en « débarrasse » pas. Vos acouphènes sont plutôt une bonne nouvelle, car la manifestation matérielle de votre évolution. Néanmoins il y a des moyens pour les calmer. La première chose à faire est de les accepter, de ne pas espérer, prier ou attendre qu’ils partent, mais simplement les accueillir. Votre corps va alors ne plus voir ces nouvelles vibrations comme quelque chose d’intrusif et va s’adapter à ces nouvelles fréquences et vos acouphènes vont s’adoucir et diminuer en conséquence.
Vous pouvez faire l’exercice suivant : vous vous mettez en position de méditation et vous vous concentrez sur le son que vous entendez dans vos oreilles (au lieu d’essayer de le supprimer). Vous vous concentrez ensuite sur votre respiration et vous respirez de plus en plus profondément. Quand vous sentez que vous êtes détendu vous pouvez dire la phrase suivante en silence en vous-même : « J’accueille et j’intègre le son de l’univers ».

By | 2016-11-07T13:34:24+00:00 5 août 2014|Inspiration, Santé|6 Comments

About the Author:

Tisseuse d'inspirations et de rêves, je crée des étincelles et connexions entre le monde intérieur et les perceptions extérieures, entre esprit, âme et corps. Les fils rouges de mon tapis multicolore sont le chemin du féminin sacré et la quête de l'harmonie avec comme principaux motifs l'émerveillement, la magie et la simplicité.

6 Comments

  1. EVELYNE novembre 5, 2016 at 09:18 - Reply

    Vos articles sont toujours intéressants. Cependant, avec celui-ci je ne suis pas tout à fait d’accord. J’ai étudié le phénomène des acouphènes pour venir en aide aux personnes qui les subissent, avec la méthode musicale du prof. Alfred Tomatis.
    J’ai obtenu des résultats vraiment spectaculaires.
    Dans les cas où les acouphènes ne sont pas dûs à un traumatisme acoustique, j’ai le sentiment que le cerveau les rend nécessaires pour camoufler une souffrance émotive.
    Je peux bien évidemment me tromper, mais il me semble que comprendre d’où vient cette souffrance et réussir à l’éliminer aide la personne à mieux vivre mais pas forcément à faire une évolution spirituelle.
    Quant à la glande pinéale, ce sujet m’intéresse particulièrement et j’aimerais connaître vos sources pour savoir comment on peut déceler une couche de calcaire qui la recouvre. Je vous en remercie.

    • Anaïs Theyskens novembre 7, 2016 at 19:20 - Reply

      Bonjour Evelyne, merci pour votre commentaire. Je ne connaissais pas la méthode du professeur Alfred Tomatis, mais j’ai regardé entre-temps et elle est très intéressante. Le fait de traiter les troubles de l’audition avec la musique me semble tellement logique. Je trouve que les soins par la musique sont très proches de la guérison énergétique parce que dans les deux cas on envoie des fréquences ou des informations vibratoires pour harmoniser ce qui est « distortionné » dans le corps.
      En effet, il y a des personnes chez qui l’acouphène masque des souffrances ou des traumatismes qu’elles « ne veulent pas entendre », j’ai vu des personnes dans ce cas en soin. (la même chose d’ailleurs peut être le cas pour des personnes qui ont des baisses de vue, il peut y avoir des choses qu’elles « ne veulent pas voir »)
      À l’époque j’ai écrit l’article suite à mes propres expériences avec les acouphènes, qui étaient d’origine « spirituelle » et j’ai voulu partager parce que je ne trouvais rien sur le sujet. Depuis j’ai vu pas mal de personnes chez qui les deux sont associés, même s’il fallait ajouter que chez les gens qui « bloquent » leur évolution spirituelle, les acouphènes ne disparaissent pas. Si on peut aider les personnes à accepter l’entièreté de leur être, il y a d’office une évolution spirituelle, car on redevient entier. Au moins on ouvre une possibilité d’évolution qui n’était pas accessible avant.
      Pour mes ressentis et expériences par rapport à la glande pinéale, je ne peux pas vraiment vous donner des sources extérieures, car je travaille en magnétisme et tout se passe donc au niveau du ressenti. Ceci dit, une personne qui a un régime alimentaire avec beaucoup de toxines (une alimentation hautement industrielle), une personne qui prend régulièrement des suppléments de fluor ou qui est exposé aux métaux lourds a fort probablement une calcification de la glande pinéale. Je dirais qu’aujourd’hui, chez la majorité des humains il y a une calcification de la glande pinéale, car nous vivons tous en milieu plus ou moins pollué. Les « effets » d’une glande pinéale calcifiée sont entre autres une fermeture d’esprit, des maux de tête, des troubles pour dormir (des insomnies ou un rythme de sommeil très irrégulier) et cela coupe notre accès à nos perceptions « extra-sensorielles » comme l’intuition, la télépathie, la médiumnité, etc. Je travaille beaucoup avec des méditations spécifiques et avec des visualisations pour la libérer, mais pour maintenir le résultat, il est impératif qu’à côté de ça les gens adaptent leur alimentation.
      j’espère avoir fourni quelques réponses 🙂

  2. Morvan Patrick novembre 5, 2016 at 12:13 - Reply

    J’ai des acouphènes depuis tellement longtemps que je ne sais pas quand ça a commencé. En 1982 j’ai eu un grave traumatisme sonore et en 1985, un accident de plongée sous marine m’a fait perdre connaissance et en coulant, mes tympans ont été abimés. Ces accidents ont endommagés mes tympans et mon oreille interne. Les cils vibratiles qui sont des nerfs ont été détruits; J’ai perdu en acuité auditive et le médecin m’a dit que mon cerveau invente des sons que je ne peux plus percevoir. Ces sons seraient les acouphènes mais en réfléchissant, j’avais des acouphènes avant ces accidents.
    Je m’intéresse aux sciences parallèles, à la guérison. Ma mère est médium et guérisseuse. Je pratique moi-même méditation, yoga et reiki. J’ai aussi fait l’expérience de voyages chamaniques guidés et comme ma mère j’ai eu des expériences avec des visions.
    Mes acouphènes ne ma dérangent pas, ils m’aident parfois à méditer. Je discerne une multitude de sons graves et aiguës.

    • Anaïs Theyskens novembre 7, 2016 at 19:24 - Reply

      Bonjour Patrick, merci pour votre partage. Vous ressentez une différence avec la méditation? Est-ce que les acouphènes s’atténuent avec la méditation ou est-ce que vous ressentez plutôt une différence dans l’acceptation des effets sonores?

  3. EVELYNE novembre 8, 2016 at 09:41 - Reply

    Merci beaucoup! Evelyne

    • Patrick Morvan novembre 8, 2016 at 17:43 - Reply

      Bonjour Evelyne. Lors de la méditation, je dirai que je fais UN avec ces sons. J’en ressens l’énergie, du moins c’est mon impression, on dirait comme une force.
      C’est quand même « incroyable », une de mes amies me dirait « croyable », d’entendre des sons « qui n’existent pas. » Un son est une vibration créé par quelque chose qui émet ce son. J’en entends une multitude. Le médecin me demandait si j’arrive à les supporter, et oui, j’y arrive. Ils font partie de moi. Est-ce que c’est ma surdité due à mes traumatismes sonores qui en sont la cause? J’ai l’impression qu’ils étaient là avant, mais lorsque j’étais jeune, je n’y prêtais pas attention. J’ai réalisé que je les percevais quand le spécialiste ORL m’a demandé si j’entendais des acouphènes. Je dis « surdité » mais je perçois la voix humaine.Je n’utilise pas d’appareil pour mieux entendre . Je n’entends pas les sons aigues (comme le réveil de ma montre par exemple), surtout mon oreille gauche mais je perçois avant les autres des sons comme la sirène d’une ambulance où les sons graves.
      Voilà Evelyne, je ne vois pas d’autre éléments à rajouter.

Laisser un commentaire