Reconnexion dans la vallée d’Elqui

Reconnexion dans la vallée d’Elqui

Nous sommes fin août et nous atterrissons à Santiago de Chile pour y rejoindre Nadège, une copine de Paris et partir ensemble en direction de la vallée d’Elqui. On ne sait pas encore pourquoi on y va, comme d’habitude, on suit un ressenti.

La vallée d’Elqui se trouve dans la région de Coquimbo au Chili, à 400km au nord de Santiago et juste au sud du désert Atacama. Avant d’arriver dans le cœur de la vallée, nous passons par La Serena, lieu de l’embouchure de la rivière Elqui, au bord de l’océan pacifique. Suffit ensuite de suivre la rivière en direction de sa source et de se mettre sur la Route des Étoiles pour arriver à notre destination: Pisco Elqui, petit village joyeux, qui nous hébergera pendant les 2 semaines à suivre.

La puissance de la terre

p1120505_fotor-600x324Une fois arrivés dans la vallée, nos premières impressions sont celles d’un bel endroit paisible, nous voyons les pentes escarpées recouvertes de vignes aux deux côtés de la rivière et les jolis petits villages, mais nous voyons aussi la terre aride, de couleur brun-clair, un terrain qui semble être assoiffé. Quelque chose qui nous paraît logique avec moins de 70mm de pluie par an.
C’est quand nous parlons aux locaux que nous apprenons qu’il y a 25 ans, la vallée était en fait un vrai jardin d’Eden : verdoyant avec une végétation luxuriante, remplie de fleurs odorantes et de fruits savoureux. C’était un lieu d’abondance et de douceur, grâce à l’eau de la rivière d’Elqui qui donnait vie à toute cette exubérance naturelle.

La cause de l’état actuel de la vallée? Une surexploitation de la part des vignerons, l’implantation de vignes transgéniques et l’usage de pesticides et herbicides à perfusion qui a tué toute la biodiversité dans l’espace de quelques années de temps. Une véritable catastrophe environnementale…

p1120496_fotor-600x338Et pourtant… On ressent très fortement la puissance de la terre ici. Il y a une énergie indéniable et omniprésente dans cette vallée. Une énergie tangible pour tout le monde qui passe un peu de temps dans cet endroit.

Au fil des jours nous recevons plus d’infos : la vallée d’Elqui est l’antipode de Lhasa (Tibet) sur le globe (il y a toujours un lien entre un endroit X et son antipode sur la terre) et un pôle magnétique extrêmement puissant (dû aux rochers magnétiques dans les montagnes autour).

On commence à comprendre pourquoi on ressent tellement de vie dans un endroit qui, à première vue, peut paraître peu vivant. C’est une terre qui nous reconnecte à notre puissance primordiale, notre force vitale, la puissance qui fait que nous sommes en vie et que nous perdurons sur cette planète. Cette puissance qui nous encourage à nous reproduire et à faire continuer la vie.

rainbow-snake-axis-mundi1-600x411La région est clairement liée aux énergies du premier chakra, le chakra racine. On en reçoit très vite la preuve, car au cours de notre séjour, plusieurs d’entre nous expérimentent des activations spontanées de l’énergie Kundalini, enclenché par notre simple présence sur cette terre chargée.

Ce serpent de lumière (Kundalini) ondule en bas de la vallée pendant la journée et déclenche des réactions dans les animaux et les humains qui y résident. Quand la lumière du jour commence à décliner il grimpe en haut des montagnes et c’est là où il devient visible. Au crépuscule du deuxième jour nous observons des vagues d’énergie sur les sommets des montagnes qui entourent Pisco Elqui. On ressent ces vagues comme des déplacements d’énergie et on les perçoit en tant que lumières qui émanent des montagnes. Elles se manifestent comme des aurores boréales verticales, principalement dans les tons mauves, violets et roses.

La tête dans les étoiles

234850__bright-cold-stars-of-space_p-600x337Si on se connecte pleinement à la terre pendant la journée, la nuit notre regard se dirige vers le ciel. La vallée d’Elqui est surtout renommée pour l’observation des étoiles : elle héberge 70% de l’infrastructure astronomique sur la terre et la caméra d’espace la plus puissante dans le monde. Le gouvernement Chilien a pris des mesures pour protéger la visibilité du ciel : la puissance du courant y est limitée et les panneaux d’affichage lumineux et les luminaires LED y sont interdits.

Tout ça pour nous permettre de profiter pleinement du magnifique spectacle naturel qui se déroule au-dessus de nos têtes…

C’est la nuit, pendant une ballade à cheval sous une voûte céleste incroyable que je retrouve le serpent de lumière qui s’est maintenant élancé dans le cosmos: la voie lactée se dessine dans le ciel, plus brillante et plus scintillante que je ne l’ai jamais vu.

orionccC’est magique de pouvoir apercevoir les constellations du sagittaire et du scorpion juste au-dessus de nos têtes à chaque tombée de la nuit, de compter les étoiles filantes, de suivre la trajectoire des satellites pour finir la nuit en beauté avec la constellation d’Orion, qu’on localise grâce à sa ceinture brillante (qu’on appelle las tres Marias ici). Je sais qu’on commence à se diriger vers le matin quand je m’arrête sur l’étoile Betelgeuse, le supergéant rouge qui symbolise la mort et la renaissance dans plusieurs cultures ancestrales.

Nous concluons ce séjour avec une immense gratitude envers la vallée et les forces cosmiques qui remuent dans son ventre. Elle nous a confronté à sa puissance et nous a mis face à l’indestructibilité de la vie et donc notre propre puissance aussi.

Parce qu’on n’attendait rien d’elle, parce qu’on ne cherchait rien, on s’était fondue en elle, on s’était adapté à son rythme cyclique de mort et de renaissance, on faisait un avec elle, le lien entre la terre et le cosmos. Elle nous a retourné, inversé, remis à l’endroit et aligné, avec beaucoup de joie de vivre et douceur, mais avec une puissance incommensurable.

By | 2016-11-22T22:32:39+00:00 15 septembre 2015|Inspiration|0 Comments

About the Author:

Tisseuse d'inspirations et de rêves, je crée des étincelles et connexions entre le monde intérieur et les perceptions extérieures, entre esprit, âme et corps. Les fils rouges de mon tapis multicolore sont le chemin du féminin sacré et la quête de l'harmonie avec comme principaux motifs l'émerveillement, la magie et la simplicité.

Laisser un commentaire